dimanche 27 février 2011


Si l'entrée du corps était au milieu du dos, comme seraient sexy les omoplates.

9 commentaires:

manouche a dit…

Mazette! Avec un cul comme ça on a pas besoin de faire des études!

É. a dit…

Ça s'appelera le bladefuck.

Franz Schürch a dit…

Ha, ha! Je te vois déjà omophile.

É. a dit…

Nein ! Moi c'est omoric.

É. a dit…

Je prévois déjà ceux qui rejetteront notre mouvement prétextant de trouver les omos plates.

Franz Schürch a dit…

Ce sera tant mieux pour nous; en ces matières, il n'y a rien de pire que les mouvements de foule.

É. a dit…

Bien d'accord. Il incombe de se défouler.

Stéphanie a dit…

Quand on a un beau cul il ne convient pas de faire d'études? J'ai raté ma carrière! Moi qui croyait qu'étudier la philosophie était une fin en soi...

Franz Schürch a dit…

Monsieur Manouche, s'il m'est permis de le défendre, n'a pas dit qu'il ne convenait pas de faire des études, mais qu'on n'avait pas besoin d'en faire si... Comme disait Aristote, il ne faut pas confondre le bien et l'utile. Qu'un beau cul soit utile n'en fait pas un bien en soi, et si la philosophie, comme vous dites, est un bien en soi, alors elle n'a plus besoin d'être utile.
De toute manière, moi, je ne voulais pas parler des culs, mais bien des omoplates.